Que devient notre vaisselle jetable ?

A l'heure ou la vaisselle jetable est parfois décriée, cet article rappelle quelques données factuelles sur la vaisselle à usage unique.

Nous ne reviendrons pas sur les nombreux avantages de la vaisselle jetable que vous devriez connaitre si vous êtes encore réfractaire à son utilisation. La vaisselle jetable à usage unique a en fait une double vie, sans compter que certains la lave. Aujourd'hui vos poubelles vont le plus souvent non pas dans une décharge mais bien dans une usine d'incinération. Lors du recyclage thermiqe, a vaisselle à suage unique fournit plus d'énergie que le fuel par exemple. Les installation s d'incinération des ordures modernes fonctionnent à des températures très élevées. Grâce à sa forte valeur calorifique, la vaisselle plastique est une précieux fournisseur d'énergie. En comparaison le papier rend 4000 kcalories par kilo, le mazout en rend 10500 et le Polystyrol est à 11000 Kcalories par kilo.

Et dans la décharge ?

Dans les décharges, la vaisselle à usage unique ne pollue ni le sol, ni la nappe phréatique, ni l'air.

La vaisselle jetable peut sans inconvénient être mise à la décharge. Sous l'influence des conditions atmosphériques ainsi que de la pression et de la chaleur, elle se désintègre en ses substances de base : eau et gaz carbonique. Elle ne laisse aucun résidu toxique, pas même par ses additifs. Le seul inconvénient est sans doute la durée de décomposition qui est souvent supérieur à 100 ans. Mais nos décharges sont en principe recouvertes pour longtemps si les pouvoirs publics font leur travail correctement.

Une alternative à la vaisselle plastique est la vaisselle jetable biodégradable en matière naturelle. Ceci fera l'objet d'un prochain article.